Qui suis-je?

J’ai toujours été curieuse, toujours eu besoin d’apprendre, de comprendre.

J’aime aider les autres, les comprendre. Les personnes de mon entourage me disent être à l’écoute, être une personne à qui l’on se confie.

Mon parcours professionnel a été riche, dans le sens où j’ai exercé dans de nombreux domaines tels que l’administration, l’encadrement dans des entreprises privés mais également au sein d’associations qui proposent de l’aide en direction des familles.

Mes différentes formations m’ont permis d’acquérir des connaissances en psychologie du développement, en sociologie de la famille et en droit de la famille.

Ma soif d’apprendre m’a conduit à reprendre mes études à 40 ans dans l’objectif d’accompagner les familles, les parents confrontés à des conflits ou à des ruptures de liens vers des solutions pour apaiser la situation ou reconstruire le lien familial. J’ai donc obtenu le diplôme d’état de médiatrice familiale et j’exerce ce métier aujourd’hui en parallèle de la thérapie intuitive.

Quelques années après ce nouveau départ professionnel, j’ai découvert par hasard, en admettant que le hasard existe, en faisant des recherches sur internet, l’école de thérapie intuitive.

Une attente de 30 ans pour enfin avoir des réponses à des questions que je me pose depuis que j’ai l’âge de 17 ans !!

En effet, c’est à cet âge-là que mon intuition s’est développée par des manifestations visuelles, auditives et kinesthésiques suite à un événement familial. Je n’étais pas prête à l’époque pour l’intégrer.

C’est à partir de ce moment que j’ai entamé un long parcours de recherche pour comprendre.

J’ai assisté à des conférences, j’ai appris par les livres et la vie a mis sur mon chemin des personnes telles que des magnétiseurs, hypno thérapeute, sourcier.. qui m’ont éclairés sur ce que je vivais et quel sens çà avait.

Le conseil donné était d’accepter pleinement cette intuition et de la mettre au service des personnes.

Grâce à Cécile Calichon, qui est la fondatrice de l’école Thérapie Intuitive que je remercie infiniment pour son accompagnement, sa bienveillance, son soutien, j’ai enfin obtenu toutes les réponses que j’attendais et j’ai pu découvrir et apprendre le métier qui utilise cet outil précieux, l’intuition, pour aider les gens à aller mieux.

Il est important pour moi de préciser que l’intuition est une capacité que nous avons tous et que nous pouvons développer par la méditation, par le zéro mental et par d’autres outils.

Ainsi pour pouvoir se fier à son intuition, nous devons distinguer les perceptions provenant de nos émotions et de notre intellect.

Etymologiquement, l’intuition vient du mot latin ‘in’ (en dedans) et ‘tueri’ (regarder attentivement, contempler).

‘Intueri’ signifie donc l’acte de regarder attentivement à l’intérieur de soi, voire de l’intérieur.

Les neuroscientifiques nous disent que l’intuition est l’intelligence de l’inconscient.

D’après Carl Gustav Jung, psychanalyste suisse, l’intuition viendrait d’un champ d’information collectif.

Les scientifiques utilisent à la fois l’intuition et le rationnel. Tout çà pour dire que l’intuition ne relève pas de la magie.

Après cette longue période de recherche et d’expérience dans le domaine de l’intuition qui a duré 30 ans, je suis heureuse aujourd’hui de pouvoir me mettre au service des personnes qui sont dans une démarche de mieux être et de retrouver leur ESSENCE.

Fermer le menu